Lors du second Youtube Live réalisé pour le MOOC «Tourner et monter un reportage pro avec son smartphone», l’équipe de formation des Gobelins a mis en place un Live multicam avec pas moins de 6 iphones. Analyse technique de cette classe virtuelle d’un nouveau genre.

Multicam avec smartphone : une première en la matière

Lors du premier Live le dispositif emploie une seule caméra, dite caméra «classique», que vous pouvez retrouver ici. Nous détaillons cette fois-ci tous les aspects matériels et techniques qui ont servi à réaliser ce second Live Youtube en mode multicam ou multi caméras.

Pour la première fois sur Fun-MOOC, on assiste à une réalisation multi caméras, avec uniquement des smartphones, pour animer un LIVE Youtube entre formateurs et apprenants.

Live audiovisuel en mode classe virtuelle.

La plateforme Youtube est davantage connue pour diffuser des contenus de formation en mode VOD plutôt qu’en direct. Or, le Live de Youtube permet un usage en mode classe virtuelle pour réaliser des échanges synchrone entre les formateurs (via la vidéo) et apprenants (via le chat). Voici la description technique de la première diffusion Live Youtube réalisée par l’école des Gobelins.

Comment les Gobelins ont réalisé leur Live Youtube Multicam 100% iphone ?

Back office live youtube multi caméras iphone

Pour le dernier Live du MOOC, l’équipe des Gobelins a réalisé cette fois-ci, une diffusion originale multi caméras en filmant uniquement avec des smartphones (pas moins de 6 !).

Rebelote, je me laisse prendre au jeu de décrypter l’installation de ce Live. L’analyse s’est faite à partir des images extraites de la vidéo de ce Live.

Image 1. On commence par le plus facile.

Laurent Clause tient en main un iPhone 8 plus (1.1) monté sur un gimbal dji osmo mobile 2 (1.2) et de son dock qui le maintient sur la table basse (non visible sur la photo). C’est le smartphone qui fait office de caméra mobile pour présenter le studio. Laurent porte également un micro cravate sans fil (1.3) avec l’émetteur dans sa poche arrière gauche. Il utilise à nouveau de son ipad avec son « chemin de fer » vu dans l’analyse précédente (merci Cathy).

Image 2. La community Manager

Cathy Legendre (Kat Legendre), toujours avec son HP Omen 17, assure le live YouTube et répond aux questions posées sur le chat par écrit. Sur son écran on voit Laurent encore assis sur son fauteuil alors que c’est lui qui filme Cathy ! Il y un décalage de 35 secondes entre le Live et la diffusion YouTube. Les 35 secondes correspondent aux temps de déplacement de Laurent. C’est le délai nécessaire au streaming ou bien au paramétrage de la plateforme YouTube. La qualité de la vidéo fixée à 720p étant respectée, tout indique que les auteurs ont privilégié la qualité de diffusion dans le paramétrage de la chaîne YouTube, d’où cette latence supérieure.

Image 3. Effet de réalisation pro

Ici une vraie originalité ! Ce montage propose un iPhone équipé d’une lentille Sandmarc (3.1) filmant un Samsung Galaxy S8 avec l’application Filmic pro lancée (3.2). Cerise sur le gâteau, un iphone sur le slider Edelkrone One (3.3) apporte un mouvement de caméra entièrement automatisé. Très belle proposition d’esthétisme sur le rendu final à l’image, et complètement raccord avec le sujet.

Image 4. Cadrage multicam des orateurs

Trois smartphones, 2 iPhone (4.1) équipés de lentilles Sandmarc (dixit Laurent) – vraisemblablement les modèles telephoto Lens x2 zoom afin de proposer un cadrage serré sur Laurent et Maxime (Maxime Jore). Le troisième iPhone (4.2) n’est pas équipé de lentille : c’est le plan large des deux orateurs. On remarque les monopodes Manbily des caméras 4.3), ainsi que les pieds des supports éclairage 4.4). Un bloc de batterie (4.5) alimente chaque smartphone pour assurer à minima la durée du Live prévu.

Image 5. Au coeur du secret

Alors là ! je dois avouer que j’ai passé un bon moment à essayer de comprendre les branchements. Les fils de diamètres différents, un peu partout et qui partent on ne sais où, m’ont donnés du fil à retordre, c’est le cas de le dire. Bref, il m’a fallu un moment pour dénouer cette affaire. D’autant plus que la netteté des images avec le mouvement caméra ne ma pas facilité la tâche.
Voici donc une supposition (très) plausible de l’installation et du fonctionnement de la régie : Table de mixage

Table de mixage

Commençons par la table de mixage, une Behringer Xenyx q1204 usb (5.1). Son rôle recevoir, mixer et mélanger les 3 sources micro sans fils (caravane Laurent, cravate Maxime, main Cathy). Les récepteurs sans fils sont placés sur la table (5.2), alimentés en usb et connectés sur la table de mixage via les fiches XLR bleues. La table transforme les signaux analogiques des micros en un signal numérique de sortie USB qui part vers la tablette. Une multiprise au sol (non visible) alimente La Behringer.

iPad PRO pour gérer le multicam

La tablette est l’organe central de la régie. Il s’agit d’un iPad Pro (5.3) qui reçoit les flux des 5 iPhones via wifi grâce à l’application switcher studio. L’application switcher sudio permet au réalisateur Jean-Christophe de choisir les flux caméra envoyés sur YouTube. Le flux de sortie se fait via un câble Ethernet (5.4).

Chaque iPhone fait tourner l’application switcher studio en mode caméra distante. Les iPhones et la tablette sont tous connectés au même réseau local wifi.

Connexions

Un routeur wifi Google (5.5) est présent, il est alimenté sur secteur et connecté via un câble Ethernet à la tablette. Étant donné la « charge wifi » avec 5 flux vidéo en entrée et un flux de sortie, il vaut mieux muscler les connexions avec un routeur à proximité. Le routeur est alimenté via la multiprise au sol (non visible).

Un hub multi port alimenté USB-C (5.6) permet de relier l’iPad avec le son provenant de la table de mixage, le routeur wifi, le casque audio, et les récepteurs micro (on voit ici toute la puissance de l’USB-C). Le hub est, lui aussi, alimenté via la multiprise au sol.

Enfin, un dernier câble hdmi part en direction d’un écran TV qui fait probablement office d’écran retour pour les orateurs. L’écran est resté noir pour une raison que j’ignore (parasitage lumineux ?).

Bref, une belle réalisation multicam.
Laurent Clause, suis-je loin ou pas ?

Réponse de l’intéressé :

Commentaire Laurent Clause

Résultat

Crédits :
MOOC de l’école des Gobelins
Laurent Clause
Maxime Jore