Les cours en ligne et COVID-19 : Quel bilan ?

Les cours en ligne et COVID-19 : Quel bilan ?

La crise sanitaire du COVID-19 a changé notre façon d’enseigner et d’apprendre avec les cours en ligne. En effet, nous avons vu la démocratisation des formes d’enseignements comodales et hybrides dans nos universités et écoles. Nous vous en avons parlé lors d’un précédent article. Par ailleurs, avec la continuité des nouvelles vagues du COVID-19, nous voyons de nouveaux termes apparaître.

Les nouveaux modes d’enseignement à distance


L’HyFlex (combinaison “d’hybride” et de “flexible”) représente l’apprentissage hybride. Il fait référence aux cours qui se déroulent au même moment en présentiel et en ligne. L’aspect « flexible » reflète le choix qu’ont les apprenants sur la façon dont ils participent au cours. Soit directement en présentiel, soit en ligne ou encore de manière complètement asynchrone avec des cours enregistrés.

De plus, nous trouvons le terme Phygital qui est la contraction entre les mots « physique » et « digital ». Il représente l’intégration d’activités digitales dans les cours en présentiel pour les rendre plus interactifs.

La transmission de la connaissance a donc été bouleversée. D’après le rapport de l’ONU (2020), le COVID-19 a affecté plus 1,6 milliards d’apprenants dans plus de 190 pays. Ainsi quel bilan pouvons-nous en faire ? Comment les étudiants et les enseignants ont-ils vécu ce changement et le vivent-ils encore ? Quels ont été les avantages et les nouveaux challenges qui sont apparus avec les cours en ligne ?

LA PERCEPTION DE L’ENSEIGNEMENT EN LIGNE PAR LES ENSEIGNANTS


L’arrivée de cette pandémie a apporté une grande confusion pédagogique pour l’ensemble des enseignants. Néanmoins, beaucoup ont réalisé l’impossible en se familiarisant rapidement aux solutions numériques afin d’assurer les cours à distance. Quelques études sur le ressenti des professeurs ont alors vu le jour depuis la crise du COVID-19.

De manière générale, les enseignants ont donné beaucoup d’importance à la relation qu’ils pouvaient avoir avec leurs étudiants. Cela a été un facteur déterminant dans leur motivation pour utiliser les technologies*. L’un des plus grands challenges rencontré est la transformation de l’environnement pédagogique. Notamment concernant la maîtrise des nouveaux instruments technologiques. Par ailleurs, “les enseignants, dans leur majorité, restent assez optimistes quant à leur capacité d’agir". D’après la même étude, il ressort que “face à cette transformation, il est surprenant de voir que plus de 60 % des enseignants, souvent réputés conservateurs, trouvent cette expérience plutôt « réussie »” même si cela leur a demandé un fort investissement.

Zoom sur l’application d’un cours en HyFlex


Nous souhaitons parler de l’expérience de Nadia NAFFI. Afin d’imager la transition entre cours traditionnel et cours en ligne lors de l’arrivée du COVID-19.

Les challenges qu’elle met en lumière concernent la nécessité d’avoir des connexions internet efficaces et une bande passante stable. De plus, elle souligne la charge de travail supplémentaire qu’implique la conception et le développement de différents parcours d’apprentissage. De plus, le soutien aux étudiants et la facilitation de leur apprentissage, quel que soit le parcours choisi est un aspect important à prendre en compte.

Cependant, elle insiste sur le fait que la mise en place des cours en Hyflex a sauvé son semestre du début d’année 2020. La flexibilité offerte par ce mode d’enseignement a permis de passer rapidement et sans heurts à un format qui fonctionnait dans le contexte de la pandémie. Cela a même été bénéfique pour les étudiants étrangers qui ont dû rentrer chez eux mais qui ont pu continuer l’apprentissage à distance.

5 conseils pour un enseignement en ligne réussi


Pour terminer, elle donne ses 5 tips afin de concevoir un cours HyFlex dans un contexte de pandémie de COVID-19 :

"Concevez votre cours comme s’il allait être animé uniquement de manière asynchrone.


Une fois cela fait, ajoutez progressivement des éléments synchrones et en classe pour créer des parcours optionnels. Deux choses à retenir : 1) la pandémie a accru l’inégalité et la fracture numérique comme jamais auparavant. Tous les étudiants ne seront pas en mesure d’accéder aux cours de manière synchrone, et personne ne doit être pénalisé pour ne pas l’avoir fait ; et 2) le modèle de conception de cours HyFlex est complexe, alors donnez-vous la permission d’expérimenter la première fois que vous vous y aventurez et de tirer des leçons de toute erreur de calcul imprévue ;

Acceptez que la technologie ne soit pas fiable.


Elle peut tomber en panne. Veillez à alerter les étudiants et à les rassurer dès le premier jour en leur disant que si cela se produit pendant une réunion synchrone, vous trouverez un plan B pour vous assurer que leur expérience d’apprentissage ne sera pas affectée par des problèmes techniques ou un manque d’accès ;

Incluez des activités asynchrones qui favoriseront le sentiment d’appartenance à une communauté d’apprenants.

Discutez de la différence entre une conversation et un monologue dans un forum, soyez explicite quant à la qualité par rapport à la quantité dans les discussions asynchrones et expliquez la différence entre l’engagement et les messages de dernière minute ;

Faciliter un apprentissage inclusif, équitable et de qualité

Par le biais de différents modes nécessite une collaboration efficace et efficiente, à la fois entre les étudiants et le corps enseignant, et entre les étudiants eux-mêmes. Donnez à vos étudiants les moyens de devenir proactifs, d’avoir une voix, de prendre le contrôle de leur expérience d’apprentissage, et faites-leur prendre conscience de l’importance de soutenir ceux qui ont des difficultés.

Avant tout, écoutez vos élèves et soyez attentif à leurs exigences et à leurs besoins

Ainsi qu’aux solutions qu’ils pourraient proposer. Leurs commentaires formatifs pourraient vous donner un bon aperçu de ce qui fonctionne et de ce qu’il faut éviter, surtout en période d’incertitude.”

Visioconférence

LA PERCEPTION DES ÉTUDIANTS DES COURS EN LIGNE


De nombreuses études ont pu être menées sur les différentes perceptions des étudiants par rapport à leurs expériences d’apprentissage en ligne.

Les avantages qui ressortent

La flexibilité : en termes de temps et d’espace, il est possible d’être dans son propre environnement et d’étudier à son propre rythme.

L’accessibilité : les apprenants s’accordent à dire que l’apprentissage en ligne les aident de par l’accès aux supports pédagogiques de manière asynchrone à tout moment de la journée.

Le coût : l’apprentissage en ligne réduit le coût de l’éducation. Les étudiants restent chez eux et ne paient pas de frais de déplacement ni d’autres dépenses. Néanmoins cela reste à contraster avec le montant des charges d’électricité, d’eau ou encore d’internet qui peut augmenter en restant chez eux.

L’acquisition de nouvelles compétences : Les cours en ligne permettent de stimuler de nouvelles compétences comme la gestion du temps et l’autodiscipline.

L’offre de nouvelles opportunités : La dématérialisation des cours augmente les possibilités de rencontre et de collaboration. Notamment avec des professionnels experts à l’échelle mondiale et dans tous les domaines d’enseignement. D’après une étude**, plus de 50 % des participants ont déclaré que les cours en ligne leur sont bénéfiques car ils leur fournissent des ressources authentiques et considérables de matériel, nécessaire à leurs activités professionnelles et universitaires.

 

Les challenges liés à la distance


Cependant des challenges et des problématiques sont également apparus. En effet, l’une des contraintes les plus dominantes est le manque d’interaction et de communication directe entre étudiants et entre étudiants-enseignants. Cet aspect peut causer une grande démotivation et donc des difficultés à suivre les cours en ligne. Par ailleurs, ce phénomène est accentué par la non utilisation volontaire des webcams par les étudiants.

Ensuite, les problèmes techniques liés aux équipements informatiques (connexion internet, vitesse de l’ordinateur…) sont une des plus grandes problématiques rencontrées. Par conséquent, un manque de motivation pour assister aux cours survient et avec lui une gestion du temps difficile. De plus, des préoccupations autour de la vie privée (les données collectées, vidéos des webcams des étudiants…) ressortent avec cette nouvelle façon d’étudier.

Selon le profil des étudiants, l’autonomie et la liberté offertes par les cours en ligne représentent un grand défi pour rester concentrés sur leurs apprentissages.

L’ensemble de ces éléments qui changent les habitudes de la formation traditionnelle peuvent participer à l’isolation sociale des étudiants ou encore à des problèmes de réussite lors des examens.

 

QUELLE SUITE POUR LES COURS EN LIGNE ?


De manière générale selon les étudiants, l’apprentissage en ligne est une source de connaissances détendue et productive. Il répond aux besoins d’une population toujours plus nombreuse d’étudiants. Particulièrement, pour ceux qui ne peuvent ou ne préfèrent pas participer à des cours traditionnels.

Les cours en ligne peuvent être une stratégie à long terme pour l’enseignement supérieur s’il y a l’utilisation de la technologie appropriée.

De plus, si la variable technologique est maîtrisée (équipements numériques et logiciels) cela permettra aux enseignants, aux étudiants et aux administrateurs des universités de recueillir des données, des commentaires et des évaluations concernant leurs expériences en ligne. Enfin, cela rendrait accessible la transmission de connaissances aux apprenants sourds, malentendants ou ayant des besoins particuliers, ce qui n’a pas été facilement le cas lors du début de la crise COVID-19.

_

* Les enseignants du supérieur face à l’enseignement en ligne « obligé » – Quels changements dans leur rapport au numérique éducatif ? de Jacques Audran, Tomas Kaqinari, Dominique Kern and Elena Makarova (2021)

** Paudel, P. (2021). Online education: Benefits, challenges and strategies during and after COVID-19 in higher education. International Journal on Studies in Education (IJonSE), 3(2),70-85

_

RÉFÉRENCES

Les enseignants du supérieur face à l’enseignement en ligne « obligé » – Quels changements dans leur rapport au numérique éducatif ? de Jacques Audran, Tomas Kaqinari, Dominique Kern and Elena Makarova (2021)

Online education: Benefits, challenges and strategies during and after COVID-19 in higher education – Paudel, P. (2021).

Faculty’s and Students’ Perceptions of Online Learning During COVID-19 – Zakaryia Almahasees, Khaled Mohsen et Mohammad Omar Amin (2021)

Online Learning Evaluation in Higher Education: Study Survey Method – Hengki Wijaya, Leonard Sumule, Ivan Th. J. Weismann, Tri Supartini, Ezra Tari (2021)

Online Learning During Ongoing Covid-19 Pandemic: A Survey of Students’ Satisfaction – Nor Azwahanum Nor Shaid, Fathiyah Mohd Kamruzaman & Nur Ainil Sulaiman (2021)

Students’ perception of online learning during the COVID-19 pandemic A survey study of Polish medical students – Michał Bączek, Michalina Zagańczyk-Bączek, Monika Szpringer, Andrzej Jaroszyński, et Beata Wożakowska-Kapłon (2021)

Online Teaching and Learning Experiences During the COVID-19 Pandemic – A Comparison of Teacher and Student Perceptions – Sut Ieng Lei et Amy Siu Ian So (2021)

The Hyber-Flexible Course Design Model (HyFlex): A Pedagogical Strategy for Uncertain Times – Nadia Naffi (2020)

Lire d'autres articles

La détection des émotions dans l'Education grâce à l'IA

La détection des émotions dans l'Education grâce à l'IA

De retour du CES de Las Vegas, nous avons pu avoir un aperçu des nouvelles technologies et innovations de demain… En effet, nous constatons une augmentation importante de l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine de l’Éducation...
Lire l'article
Streaming ou Visio : Comment diffuser vos formations à distance ?

Streaming ou Visio : Comment diffuser vos formations à distance ?

À l’heure où la formation à distance devient une nécessité, il est facile de s’y méprendre quant à la technologie optimale à utiliser...
Lire l'article
Les universités françaises face à la crise COVID-19

Les universités françaises face à la crise COVID-19

Nous avons interrogé il y a quelques semaines ​Nadia Jacoby​ qui nous donne son point de vue sur la réaction des universités face à la crise...
Lire l'article