image Segments vidéo : le futur de la distribution audiovisuelle image Kalyzée lauréat du premier Hackathon dédié au MOOC sur Openedx avec KNOTES.

Solution simple d'enregistrement vidéo Solution simple d'enregistrement vidéo

Quel est le meilleur format vidéo pour le web ?

video format

Quel est le meilleur format vidéo pour le web ?

mp4, mov, mkv, avi, mpeg… Formats, conteneurs et codecs comment choisir ? Existe t-il un format vidéo compatible avec tous les navigateurs et sur tous les supports ? Et s’il existe, quel est t-il ? La réponse est dans cet article.

Toutes ces questions, nous nous les sommes posées au début de notre activité chez Kalyzée. Au départ, la question du meilleur format nous a semblé assez complexe, car il devait tenir compte du mode de diffusion (streaming, pseudo streaming), de la compatibilité entre les navigateurs (Chrome, Firefox, Safari, Opéra, Internet Explorer) avec leurs différentes versions, et des supports de navigation (Ordinateurs de bureau, tablettes et mobiles).

La concurrence entre Apple, Google, Microsoft et Adobe, tous acteurs majeurs dans le choix des formats vidéo, ne facilite pas les choses ; chacun essayant de tirer la couverture à soi. On se souvient tous du retentissant choix de Steve Jobs, en avril 2010, de stopper net l’utilisation de flash (Adobe) sur les iPhone, iPod touch et iPad. Une décision courageuse (pour ne pas dire gonflée) avec un Flash présent sur 99 % des ordinateurs de bureau !

Qu’est ce qu’une vidéo numérique ?

Une vidéo numérique est un fichier qui contient des images, du son et du texte (méta données) placés dans un conteneur. Dans ce conteneur, images, son et texte sont compressés, car l’infrastructure des réseaux de diffusion ne peut supporter la charge des flux audiovisuels natifs. On peut dire que les fichiers des vidéos numériques sont les zip de l’audiovisuel. Les compression et décompression de ces fichiers sont réalisées par des codecs.

Le conteneur est un format de fichier qui contient les flux audio et vidéo, l’information codec et les métadonnées.
Un codec (acronyme de codage-décodage) est un algorithme de compression / décompression d’un signal audiovisuel numérique.

Conteneur et format vidéo

Le format d’un fichier vidéo est indiqué par le nom de son conteneur (MP4, MOV, AVI, FLV, MKV, ASF, etc.). Il existe une vingtaine de conteneurs dont les principaux sont cités ci-dessous. Ces conteneurs ont été développés au fil du temps par différentes sociétés et communautés pour s’adapter aux évolutions technologiques. Un conteneur peut encapsuler plusieurs pistes audio et vidéo. Les méta données peuvent être : titre, résumé, mots-clés, crédits, chapitres, sous-titres, etc.

Pour info

Une personne vous dit :
“ – je vous envoie ma vidéo au format MP4”
Signifie que vous recevrez un fichier sur une clé USB ou via internet.

Les principaux conteneurs vidéo

  • 3GP – (extensions .3gp ou .3g2) – 3GPP
  • AVI – Audio Video Interleave (extension : .avi) – Microsoft
  • ASF – Advanced Systems Format (extensions : .asf, . wma, .wmv) – Microsoft
  • FLV – Flash vidéo (extension : .flv) – Adobe
  • MKV – Matroska (extensions : .mkv, .mka, .mks, .mk3d) – CoreCodec (Open source)
  • MP4 – (extensions : .mp4, .mp4a, .mp4b, .mp4r, .mp4v, mp4p) – Moving Picture Experts Group
  • MPEG (extensions : .mpg ,.mpeg) – Moving Picture Experts Group
  • MXF – Material eXchange Format (extension : .mxf) – SMPTE
  • OGG – Ogg Media (extension : .ogg) – Xiph.org
  • Quicktime – (extensions : .mov, .qt) – Apple
  • TS Transport Stream (extension : .ts) – Moving Picture Experts Group
  • WebM (extension : .webm) – WebM project (Open source)

Complément d’information sur Wikipedia (anglais).

video container

Extension des fichiers vidéo

Le fichier numérique d’une vidéo est identifiable par le nom de l’extension du fichier (.mp4, .mov, .avi, .flv, .mkv, .3gp, etc.). L’extension et le conteneur ont souvent un nom identique. Attention, ce n’est pas une règle car il existe parfois plusieurs extensions pour un même conteneur.

Pour info

Une personne vous dit :
“Je vous envoi ma vidéo au format 3GP”
Signifie que vous recevrez un fichier soit avec l’extentions .3g2, soit .3gp.

Les codecs

On l’a vu plus haut, le rôle d’un codec est de compresser/décompresser les données audiovisuelles. Par exemple, le signal d’une vidéo HD non compressé (de résolution 1920 x 1080 à 25 images/secondes) contient un flux de données de 1,5 Gbit/s. Un CDRom pourrait contenir 0,5 seconde de cette vidéo !

Les codecs sont donc indispensables pour réduire la taille des flux vidéo. Un codec est un dispositif électronique ou un logiciel permettant de compresser et/ou de décompresser un signal numérique : il encode pour transmettre, stocker ou crypter des flux audiovisuels et les décodent pour l’édition ou la lecture.

Il existe plusieurs centaines de codecs (audio, vidéo, texte), chacun ayant été développé pour un usage spécifique. Pour le web, une dizaine de codecs suffit (liste ci-dessous).

Pour info

Avant sa mise en ligne sur le web, une vidéo réalisée par un professionnel est encodée 3 fois : 1) au moment de la prise de vues par les caméras, 2) après le montage du film et enfin 3) à la mise en ligne sur le web.

Les codecs vidéo les plus courants pour le web :

  • DivX
  • FFmpeg MPEG-4
  • MPEG-4 ou H.264
  • Theora VP9
  • x.264
  • Xvid

Remarque : DivX et Xvid sont également deux codecs populaires, particulièrement utilisés pour encoder des DVD.

Les codecs audio utiles pour le web :

  • AAC MPEG 1,2
  • AudioLayer 3 (MP3)
  • Ogg Vorbis

Quel est le lien entre conteneur et codec ?

Un bon conteneur est compatible avec de nombreux codecs. Par exemple les conteneurs MP4 et MOV peuvent encapsuler des flux audiovisuels encodés avec la plupart des codecs.

Remarque : le conteneur ne contient pas le codec lui même (le programme) mais son identifiant (FourCC).

La lecture du codec se fait en local, autrement dit, si vous n’arrivez pas à lire une vidéo, il est fort probable que vous n’ayez pas le bon codec installé sur votre machine.

Pour info

Un conteneur ne définit pas la qualité d’une vidéo !
La qualité de restitution est définie à l’encodage par le choix et le paramétrage du codec.

Conseil : La meilleure façon de décrire une vidéo est d’indiquer le conteneur ET le codec. Par exemple, un fichier MOV encodé en H.264.

Pour ne plus confondre format et codec

Nombre de personnes confondent codecs et conteneurs. D’autant plus que certaines compagnies utilisent le même nom pour le codec et le conteneur. Par exemple “mpeg-4” décrit à la fois le codec et le conteneur alors que vous pouvez très bien avoir un codec mpeg-4 dans un conteneur AVI.

Un codec est un programme, il ne doit pas être confondu avec un format de compression ou format d’encodage.

Le format est un fichier, un moyen de stocker les données numériques, tandis qu’un codec est un programme qui peut lire ou écrire des données.

Le codec est un programme qui créé l’information

Le conteneur est un fichier qui contient l’information

Quel est le meilleur format vidéo pour le web ?

Le choix du format se pose au moment où l’on veut publier une vidéo sur le web. Cette question s’adresse à ceux qui veulent diffuser eux même leurs vidéos, ou bien utiliser les plateformes vidéo (Dailymotion, Youtube, Vimeo, etc.). Si l’on regarde le nombre de conteneurs, multiplié le nombre de codecs, cela fait beaucoup de combinaisons possibles.

Toutefois, pour une diffusion internet, voici les formats à utiliser  (acceptés par les plateformes vidéo) :

  • .MOV
  • .MP4
  • .AVI
  • .WMV
  • .FLV
  • .3GP
  • .WebM

Notre recommandation

Aujourd’hui, les navigateurs convergent vers l’adoption du HTML 5 qui permet de s’affranchir de plugin de lecture. Pour créer, ou commander, le format d’une vidéo “Master” à destination du web, nous recommandons le MP4/h.264, AAC qui est actuellement le meilleur couple format/codec vidéo, codec audio. Avec ce format il vous sera possible d’uploader vos vidéos sur n’importe quelle plateforme.

Pour ceux qui veulent diffuser eux-même leurs vidéos, il faut ajouter le format WebM/VP8, Vorbis.

Remarque : cet article ne parle parle pas de la qualité d’encodage qu’il est nécessaire de faire varier en fonction des supports visés.


Recevez les nouveaux articles par email !

(Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Garanti sans Spam.)

 

Summary
À propos Stéphane
Expert de la diffusion des savoirs en vidéo : stratégie, techniques et solutions. #video learning # adaptive learning
18 comments
  • Michel bastien
    REPLY

    Bonjour,

    La qualité est elle identique quelque soit le format vidéo choisi au final lors d’une conversion
    pour mise en ligne youtube ? Est ce le format MP4 qui figure à la fin de l’article ?

    Quel est le format vidéo le moins lourd en Mo ?

    merci

    • Stéphane
      REPLY

      Bonjour,
      La qualité d’une vidéo dépend des paramètres de l’encodage. Le format et la qualité sont donc indépendants. La taille d’une vidéo en Mo dépend des paramètres d’encodage. Plus vous chercherez une qualité supérieure et plus la taille sera élevée.
      Stéphane

  • SIMON Patrick
    REPLY

    Je réalise des films avec mon caméscope sur carte SD. Je les transfère sur clef USB.
    Comment pouvoir lire la clef USB sur toutes les télés sans avoir recours à un ordinateur portable ? Pour bien me faire comprendre; je veux faire regarder le contenu de la clef USB à 10 personnes qui habitent chacune à un endroit différent comment leur faire voir le contenu sur leur télé comme on ferait voir une k7 VHS ou un DVD ? Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne. Mon cas ne doit pas être unique.

    • Stéphane
      REPLY

      Bonjour,

      Pour pouvoir lire un fichier vidéo depuis une clé USB sur une TV, il y a deux solutions :
      – Enregistrer la vidéo au format AVI sur votre clé USB et la branché sur votre box TV ou votre TV si elle est compatible
      – Utilisez un stick HDMI qui permet de brancher directement votre clé USB sur le prot HDMI de votre TV.

      En espérant que cela vous soit utile.
      Cordialement,
      Stéphane

  • Isabelle Gonon
    REPLY

    Pouvez-vous me dire quel est le bon conteneur et le bon codec pour une vidéo interactive, contenant des zones cliquables, des quiz par exemple ?
    Par avance merci !

    • Stéphane
      REPLY

      Youtube accepte de nombreux formats d’entrée. Il faut tout de même bien fournir un fichier vidéo à Youtube et la question du format se pose à ce niveau.

  • Dan
    REPLY

    Bonjour,

    j’ai du mal à comprendre le passage de 1,5 Gbit/s de flux de données d’une vidéo non compressée et les 0,5s sur le CDROM.
    Sachant que :
    – un CDROM peut contenir en moyenne 700Mo soit 5600Mbit.
    – on parle d’un flux en bit/s pour la vidéo et d’une capacité en s pour le CDROM

    De plus, quid des conteneurs, codecs et format d’encodage utilisés pour le streaming avec les formats de diffusion adaptatif comme le MPEG-DASH, le HLS et le Smooth Streaming ?

    Merci d’avance

    • Stéphane
      REPLY

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Il y a effectivement une erreur.
      Une caméra génère un flux de données non compressées de 1,5 Gbits/seconde (ou bien 1500 Mbits/s).
      Un CDROM d’une capacité de 700 Mo peut donc contenir 5600 Mbits soit une durée de 3,7s d’un flux vidéo non compressé.

      • Dan

        Merci, pour votre réponse.

        Et merci pour cet article d’une grande qualité.

        Avez vous une réponse pour la deuxième partie de mon message ?

        Cordialement

    • Stéphane
      REPLY

      Bonjour,

      Le logiciel de montage Final cut pro propose différent export pour le net, notamment Youtube et Facebook. Pour ma part, j’exporte toujours mes fichiers au format Master puis les réencode ensuite avec l’excellent outil open source Handbrake.
      En espérant que cela vous soit utile.

Répondre

Your email address will not be published.

À propos
Kalyzée est une Jeune Entreprise Innovante qui développe des solutions automatiques d’analyse et d’enrichissement de contenus audiovisuels. Depuis 2016, la société commercialise une solution de captation audiovisuelle entièrement autonome pour filmer la prise de parole en public. Cette solution, conçue et développée par Kalyzée, est commercialisée sous la marque KAST® .
Inscrivez-vous pour rester informé !